5 croyances limitantes qui vous empêchent d’apprendre le piano facilement

5 croyances limitantes qui vous empechent d'apprendre le piano facilement

« Comment apprendre le piano facilement » est une question qui revient souvent. De fait, oser se lancer dans l’apprentissage du piano n’est pas toujours évident, car l’on fait face à des idées reçues puissantes. Cependant, ces idées sont la plupart du temps de fausses croyances que notre mental nous envoie pour nous empêcher d’avancer. A ce propos, le sujet des croyances limitantes et des blocages est un vaste sujet de discussion. Mais revenons au sujet qui nous occupe : comment passer le pas et oser jouer du piano quand l’envie s’en fait sentir ?

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.

Lao Tseu

Votre voyage d’exploration musicale commence par une première note. Alors comment apprendre le piano facilement ? Comment se permettre d’approcher cet instrument de musique mythique, même si l’on est débutant ? Je vous propose de passer en revue 5 croyances limitantes qui vous empêchent d’apprendre le piano facilement, et de voir avec vous pourquoi elles sont fausses et comment les contourner.

Croyance limitante n° 1 : Je n’ai pas les mains assez grandes pour apprendre le piano facilement

Il est vrai que la taille des mains peut parfois poser problème par rapport à la taille des touches du clavier. Alors comment faire pour jouer des octaves si votre main ne peut atteindre qu’une sixte ou une septième ?

La taille des mains importe-t-elle vraiment pour apprendre le piano ?

Pour cela pas de panique, sachez que vous pourrez facilement adapter votre jeu pianistique à votre morphologie. Si certaines partitions ont été écrites pour des grandes mains, ne vous limitez pas pour autant. Jouez simplement les notes que votre main droite vous permet d’atteindre. L’essentiel étant que vous puissiez reconnaître la mélodie du morceau. Bien sûr, votre professeur de piano, si vous en avez un vous sera d’une grande aide pour adapter votre morceau préféré.

Par ailleurs, à la main gauche, la plupart des œuvres musicales, y compris en improvisation, sont basées sur le rapport de quinte, ce qui est très facilement jouable quelque soit la taille de vos mains.

Heureusement, apprendre le piano facilement n’est pas réservé aux adultes de grande taille

Au-delà de la technique pianistique, s’il était impossible d’apprendre le piano facilement avec des petites mains, pourquoi jouer de la musique serait-il accessible aux enfants dès 6 ans ? Si avoir des petites mains était rédhibitoire pour apprendre le piano facilement, cet instrument ne serait-il pas alors réservé aux adultes de grande taille ? Cela a-t-il vraiment un sens ?

Faire de sa morphologie une force

Pour finir sur cette croyance limitante qui vous empêche d’apprendre le piano facilement, je vous invite à voir et revoir les prestations du pianiste de jazz Michel Pettruciani. En voilà un qui n’a pas peur d’avoir de trop petites mains pour jouer du piano. Notez au passage que son handicap est devenu sa force, ce qui est le fondement de l’enseignement du piano à l’École de la Fausse Note de Cancale.

Croyance limitante n° 2 : En musique, il faut travailler longtemps et durement avant de se faire plaisir

Voilà une croyance bien solide. La plupart d’entre vous croyez qu’il est impossible d’apprendre le piano facilement car cela demande beaucoup de travail avant de pouvoir se faire plaisir. Bien sûr, si vous êtes totalement débutant au piano et que votre but est de jouer une danse symphonique à deux pianos, il vous faudra du temps et un engagement sans faille, et peut-être que vous n’y arriverez finalement pas. Mais est-ce vraiment une raison pour vous interdire de jouer de la musique simplement et joyeusement ?

Regardez comment le clavier du piano est construit

Rassurez-vous, le piano vous attend, quelque soit votre objectif. Regardez comment un clavier est construit :

le clavier du piano est simple à visualiser pour apprendre le piano facilement

Voyez-vous la simplicité de l’instrument ? Malgré un nombre de touches conséquent, le clavier se compose uniquement de touches blanches et de touches noires. Celles-ci sont organisées de façon algorithmique très simple : un bloc de deux touches noires, puis un autre bloc de trois touches noires, et ainsi de suite. Ainsi, il est très facile, et ce dès votre première séance de piano, de vous repérer visuellement sur le clavier. Vous pourrez alors vous faire plaisir avec votre instrument de musique dès les premières minutes, même si vous ne connaissez pas le solfège et que vous n’êtes pas inscrit au conservatoire.

On peut apprendre le piano facilement sans être un grand technicien

D’autre part, le piano est un instrument plutôt facile à aborder techniquement : eh oui, il suffit d’appuyer sur une touche pour obtenir un son, rien de plus ! On ne peut pas en dire autant du violon, de la trompette ou de la clarinette par exemple. Sur ces trois instruments , comme sur la flûte traversière, il sera nécessaire de passer du temps pour apprendre à produire un son mélodieux. Sur le piano, vous n’aurez pas besoin de passer cette étape, et l’utilisation de la pédale forte vous aidera beaucoup pour apprendre le piano facilement.

Croyance limitante n° 3 : l’apprentissage du piano est impossible après 60 ans

Il y a quelques jours j’ai eu une personne au téléphone qui m’a posé cette question : « je suis jeune retraité, est-il trop tard pour commencer le piano ? ». Eh oui, la question est récurrente : quel est l’âge idéal pour commencer ?

Y a-t-il un âge idéal pour apprendre le piano facilement ?

La seule réponse que je peux vous faire est celle-ci :

L’âge idéal pour apprendre le piano facilement est l’âge que vous avez.

Aymeric Mahieu (ça c’est moi)

Pour l’anecdote, la doyenne de l’École de la Fausse Note de Cancale a 85 ans.

Bien sûr, avec l’âge, vos doigts n’auront pas nécessairement la dextérité idéale pour jouer toutes les mélodies, les préludes et les rhapsodies dont vous auriez envie. Mais le piano est un instrument plutôt facile à aborder, et il suffit que vos doigts puissent appuyer sur les touches pour que la musique se révèle et soit vivante.

Un exemple inspirant pour vous inviter à jouer du piano, tout simplement

Lorsque j’ai participé à La Caravane Amoureuse en Casamance, j’ai pu assister à une scène incroyable. Un homme atteint de la lèpre a fait de la musique, alors qu’il n’avait plus de doigts. Assister à ce moment magique de musique a été pour moi un instant merveilleux qui m’a révélé beaucoup de choses, et m’amène aujourd’hui à écrire cet article.

partage en humanité - caravane amoureuse en casamance
Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

N’oubliez pas cette aspect essentiel : en musique comme dans la vie, la seule chose que nous ayons à faire, c’est de vivre le présent avec le plus d’intensité possible, et accueillir ce que nous sommes avec amour et compassion. Pour cela, je vous garantis que le piano sera un instrument et un compagnon généreux. Quelque soit votre condition, il vous accueillera comme vous êtes, et vous rendra au centuple ce que vous lui donnerez. Alors soyez-vous même, soyez vivant, quelque soit votre âge, recevez ce que la vie vous offre. Oui, cela peut être facile d’apprendre le piano.

Croyance limitante n° 4 : Je ne suis pas musicien, cela ne sert à rien d’apprendre le piano

Comme je l’ai écrit dans ma première newsletter, j’ai envie de compléter la citation de Friedrich Nietzsche « sans la musique la vie serait une erreur. ». Dans ma vision du monde, la Musique et la Vie ne font qu’un. Si tout est Musique, alors pourquoi pas vous ? Ainsi, proclamer que l’on n’est pas musicien ne reviendrait-il pas à proclamer que l’on n’est pas vivant ?

La musique est une partie intrinsèque de l’être humain

La musique est en chacun de nous, et le fondement de l’enseignement de l’École de la Fausse Note est de vous aider à vous connecter avec votre musique. Que vous vouliez apprendre à improviser, à jouer avec des partitions ou simplement à reproduire les mélodies que vous aimez, il s’agit de prendre conscience que vous êtes fait de et par la Musique.

Je vous invite donc à laisser la musique circuler en vous, à ouvrir votre esprit et votre cœur, et vous vous apercevrez, petit à petit, qu’à vous aussi il est permis d’apprendre le piano facilement.

Apprendre le piano facilement n’est pas seulement une question de technique

Souvenez-vous de ceci : la technique pianistique ne fait pas tout, et il suffit de faire le premier pas pour que se révèle le musicien qui est en vous. Commencez dès aujourd’hui à le croire : vous êtes musicien, et si vous pensez l’inverse, c’est tout simplement que la part musicale de votre être n’a pas encore eu l’opportunité de se développer. Alors pourquoi ne pas lui donner sa chance dès maintenant ?

Croyance limitante n° 5 : Mon emploi du temps est trop chargé pour me mettre au piano

Voilà peut-être la plus grande croyance limitante. Il est vrai que la vie nous occupe de plus en plus fort et de plus en plus vite, et il est parfois difficile de trouver du temps pour soi. Alors comment apprendre le piano facilement malgré un emploi du temps chargé ? Comment se laisser du temps pour le plaisir musical alors que l’on a déjà des journées bien remplies ?

Avant, tout, balayer la culpabilité

La plupart des articles traitant de la question de la gestion de l’emploi du temps dans l’apprentissage de la musique diffusent toujours les mêmes conseils : passer moins de temps sur les réseaux sociaux, éteindre la télévision etc. Certes, il semble plus sain pour l’organisme de consacrer du temps à la musique plutôt qu’à la télévision, mais cette vision me semble réductrice et culpabilisante. Aussi je ne m’y attarderai pas.

Pour autant j’ai envie de partager avec vous cette phrase que j’utilise moi-même lorsque dans mes moments de doute : « Fais ce qu’il faut, le reste viendra. » C’est une façon pour moi de reprendre confiance lorsque je sens que mon énergie faiblit. Essayez de la répéter en vous, comme un mantra, et peut-être qu’elle vous aidera à oser faire le premier pas ?

Fais ce qu’il faut. Le reste viendra.

Pour vous aider à apprendre le piano facilement malgré un emploi du temps chargé, je vous invite à mettre en place un rituel. C’est d’ailleurs peut-être déjà ce que vous faites, sans forcément vous en rendre compte ? Par exemple, le matin, peut-être faites-vous les choses toujours dans le même ordre : vous lever, prendre un café, vous habiller, vous raser, vous maquiller etc. Dans notre vie de tous les jours, et sauf exception, ce rituel a toujours lieu, quotidiennement. En effet, vous viendrait-il à l’esprit de vous présenter à votre travail en pyjama ?

L’importance du rituel dans l’apprentissage du piano

Eh bien je vous invite, tout simplement, à ajouter une pratique de piano dans votre rituel quotidien. Cela n’a pas besoin d’être long, l’important est que cela soit quotidien, et aussi automatique que de vous laver les dents.

Choisissez un moment propice dans votre journée : cela peut-être juste après le dîner, ou juste avant de partir le matin.Il n’est pas nécessaire que votre pratique se fasse toujours à la même heure, mais je vous invite à choisir un moment qui soit toujours le même : juste avant de vous coucher par exemple, ou tout de suite après être rentrés chez vous. Le fait d’avoir toujours le même repère vous aidera à garder le contact avec votre instrument de musique.

Pendant ce laps de temps qui vous est réservé, arrangez-vous, dans la mesure du possible, pour ne pas être dérangés. Choisissez alors une pratique que vous aimez, un exercice technique que vous pouvez répéter. Ou improvisez librement pendant quelques minutes par exemple. Si vous êtes lancés dans l’apprentissage d’une partition, ou de la formation musicale, prenez simplement un passage, et répétez-le. Ne cherchez pas à en faire trop, l’essentiel étant de vous appuyer sur ces deux piliers : la régularité et la répétition.

En prenant cette habitude et en n’y dérogeant pas, vous verrez qu’il sera plus facile de progresser au piano, et les temps de pratique instrumentale plus longs que vous mettrez en place, le week-end par exemple, vous seront plus profitables.

En résumé, vous êtes à deux doigts d’apprendre le piano facilement et joyeusement !

Faites dès aujourd’hui le premier pas vers une merveilleuse aventure musicale, et commencez dès maintenant à voir les choses différemment. En effet, il vous est possible d’apprendre le piano facilement, car :

  • La taille de vos mains importe peu, vous trouverez toujours de morceaux de piano adaptés à votre morphologie.
  • Grâce à la philosophie de la Fausse Note, vous pouvez vous faire plaisir au piano dès la première séance.
  • L’âge idéal pour commencer le piano est l’âge que vous avez.
  • La musique est déjà à l’intérieur de vous, et vous pouvez vous y connecter, quelque soit votre histoire avec le piano.
  • En instaurant un rituel, vous pouvez apprendre le piano facilement, même si vous avez un emploi du temps chargé.

contactez l'école de la fausse note cancale aymeric mahieu

4 réflexions sur “5 croyances limitantes qui vous empêchent d’apprendre le piano facilement”

  1. On se fait facilement de fausses idées sur les choses, c’est vrai. Jouer d’un instrument est une super activité (quand elle est choisie bien sur). Le principal est alors de se lancer sans se poser trop de question.

    Vous avez envie de jouer d’un instrument ? Choisissez celui qui vous ressemble et avancez à votre rythme. Avec le temps, vous deviendrez un joueur virtuose. Au pire vous changerez d’instrument et trouverez celui que vous convient.

    À coeur vaillant, rien d’impossible n’est-ce pas ?

  2. Il y a toujours eu un piano chez mes parents. C’est tout naturellement que je venais appuyer sur les touches. C’est tout aussi naturellement que j’ai commencé à jouer mes premiers morceaux sans avoir suivi un seul cours de piano. Mais voilà que le temps passe, les études, le travail, les enfants…je ne trouve plus le temps et il faudrait que je me remette sérieusement à la musique, et en particulier au piano! ça me manque!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.